Ordo Xenos » Les Volumes » Fiche détaillée

.:: Volume 9 ::.

Fiche caractéristique du volume 9

Titre :
Confrontation

Volume compilé le :
29/10/2008

Personnage(s) en couverture :
Opitz

Dessin par :
Shadow Gate

Colorisation par :
Russ

Agrandir la couverture
(nouvelle fenetre)

Chapitres contenus dans le volume 9 :
Numéro Titre Parution
Numéro Titre Parution
Chapitre 73 Théophile von Schuld 27/08/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 74 Véritables intentions 03/09/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 75 L'intervention du BAC 10/09/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 76 Confrontation 17/09/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 77 Le flambeur 24/09/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 78 Séparations 08/10/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 79 Derniers arrivants 15/10/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 80 Le commanditaire 22/10/2008 » Lire le chapitre
Chapitre 81 Trahison et bouleversements 29/10/2008 » Lire le chapitre

Résumé du volume 9

Le désordre causé par l'intervention de l'Ordo Arakis a tôt fait d'attirer Opitz au CREAE. Dans la tente qui sert de QG au déroulement des opérations de libération des otages, le chef du CRTN rencontre Théophile Von Schuld, un jeune prodige scientifique, qui lui ressemble sur bien des points : il partage sa vision du monde, des scientifiques, et pétrifie de malaise ceux qui l'entourent d'une simple phrase. Théophile parvient à obtenir d’Opitz un rendez-vous avec un certain Phrysin, un archéologue privé au service d’Opitz et qui travaille actuellement pour le compte du CRTN. Il souhaite lui confronter certaines théories, mais reste très vague sur le sujet. Le général de brigade Todd rejoint le QG, certifiant que la Brigade Inquisitoriale ne tentera rien par respect pour les convictions des deux camps opposés, ADT et ADM. Paradoxalement, à l'arrière du bâtiment, un commando de six brigadiers infiltre le CREAE pour libérer les prisonniers, et surtout, comprendre ce qui motive l'étrange comportement de l'Ordo Arakis. C’est la première réelle intervention de la nouvellement créée « BAC », menée par Davien qui est épaulé par Eliza et Zerkim, ainsi que trois autres brigadiers, Schaetz, Daron et Embert. L'alerte a tôt fait d'être donnée dans un camp comme dans l'autre, et Opitz réduit Todd à l'immobilisme alors que Rufus, décidant de jouer l'ignorant, envoie son meilleur traqueur, Alucar, éliminer les six intrus. Le vaisseau transportant Engal, Vladimir et Samantha atterrit à Eidolon. Rapidement, le trio décide lui aussi d'infiltrer le CREAE, mais devant les blessures mal refermées d'Engal, Vladimir lui fait croire que l'entrée secrète qu'ils ont découverte est protégée contre les mages, et disparaît, suivi de Samantha. Cependant, le mage n'a pas le temps de chercher une autre entrée qu'il aperçoit Oy-01. Répugnant à laisser la monstrueuse machine perpétrer ses meurtres dans sa ville natale, il se lance immédiatement à sa poursuite, bien décidé à la détruire une seconde fois. A l'intérieur du bâtiment technologique, l'unité d'infiltration s'est séparée en deux groupes : Davien, Embert et Daron se dirigent vers les bunkers pour libérer les prisonniers, alors qu'Eliza, Zerkim et Schaetz cherchent Friedrich Nysen, très certainement retenu seul, au vu de son rang. Alors que la première unité progresse prudemment dans les couloirs, une véritable marée de rats et de corbeaux les attaque, dévorant vivants Embert et Daron. Davien, ayant réussi à repousser la vermine, se voit néanmoins mis à terre par leur maître, qui n'est autre qu'Alucar... Alors que ce dernier fait son rapport à Rufus, Davien se redresse : de ses blessures, il ne reste rien, et il est bien décidé à battre son adversaire... Quant au second trio, il tombe, bien par hasard, sur une conversation téléphonique entre Rufus et le responsable de l’ADT, Alec Windermal : la prise d'otages dans le CREAE n'était qu'une gigantesque mise en scène visant à améliorer l'image de l'ADT à Eidolon. Cependant, Eliza et Zerkim, décidant de stopper toute la manigance pour éviter un bain de sang, se voient trahis par Schaetz, fervent partisan de l'ADT : si la prise d'otages permet à son parti de prendre l'avantage sur l'ADM, il est prêt à neutraliser le BAC. Malheureusement pour eux, Rufus surgit, et, menaçant Zerkim d'un fusil, réduit l'équipe à la soumission...

- Haut de la Page -

Valid XHTML 1.0 Strict